Le cycle de l'eau


LE GRAND CYCLE DE L'EAU OU CYCLE DE L'EAU DANS LA NATURE
UN MOUVEMENT PERPÉTUEL

Au cours de cycles qui varient de quelques heures à quelques millions d'années, l'eau suit un parcours sans fin entre la terre et l'atmosphère. Sous l'effet du soleil, l'eau de mer s'évapore dans l'air. Elle se transforme en un gaz invisible : la vapeur d'eau également libérée par les sols, les points d'eau et la végétation. En prenant de l'altitude, la vapeur d'eau se refroidit et se condense. Elle se transforme en minuscules gouttes d'eau, qui se rassemblent en nuages. Lorsque la température change, les gouttelettes de certains nuages s'alourdissent, elles retombent alors sur le sol sous forme de précipitations liquides (pluie), ou solides (neige ou grêle). L'eau des précipitations ruisselle alors à la surface de la terre sous forme de petits ruisseaux qui rejoignent ensuite les rivières puis les fleuves avant de se jeter dans la mer. Mais l'eau peut aussi s'infiltrer lentement dans le sol pour créer des nappes d'eau souterraines ou nappes phréatiques.

Au cours de son cycle, l'eau séjourne plus ou moins longtemps dans différents réservoirs. Elle peut ainsi rester 3000 ans dans la mer avant de s'évaporer mais seulement 8 jours dans l'atmosphère avant de rejoindre un nuage de pluie. Elle ruisselle pendant 15 jours dans un cours d'eau mais stagne 1 400 ans dans une nappe souterraine.




LE PETIT CYCLE DE L'EAU